Communiqué du CKC

Le CKC appelle au rejet des élections
Le Congrès des Kabyles du Canada (CKC) suit de près la situation politique en Algérie. Depuis le 16 février 2019, le peuple algérien mène une révolution pacifique en exigeant le départ du système installé avant même l’avènement de l’indépendance avec l’assassinat de Abane Ramdane.
En dépit des diverses manœuvres de la mafia politico-financière qui gouverne l’Algérie depuis cinquante-sept ans, le processus révolutionnaire du peuple maintient le cap vers une citoyenneté effective et une vie meilleure dans une Algérie démocratique et plurielle.
Cette dynamique citoyenne ne peut être stoppée par des pseudo-élections imposées par l’état-major de l’armée en vue de mettre en place une façade civile au pouvoir qu’il exerce depuis 1962.
Ce stratagème est déjoué par le peuple à travers ses slogans qui traduisent son attachement à la démocratie et à la primauté du civil sur le militaire qui était déjà une résolution phare du Congrès de la Soummam qui avait guidé la lutte contre le colonialisme et qui avait jeté les bases d’un État moderne.
Cette prise de conscience citoyenne se renforce chaque jour en s’inscrivant dans une perspective historique et ouverte sur des valeurs universelles, tout en revendiquant clairement l’instauration d’un régime démocratique qui donnera une place digne à chaque Algérienne et à chaque Algérien, quels que soient ses valeurs, son identité et ses choix.
Pour ce faire, le peuple réclame, depuis plus de neuf mois, une transition démocratique pour passer d’un régime autoritaire à un régime démocratique.
Le CKC joint sa voix à celle du peuple qui rejette le simulacre de scrutin du 12 décembre 2019 qui a comme seule finalité de servir de caution à la reconduction du système dictatorial qui a ruiné le pays.
Ulac lvot ulac
Gloire au peuple

GRANDE COLLECTE DE VÊTEMENTS!

Faites votre ménage et donnez une seconde vie à vos vêtements. Grande collecte au profit du CKC

Familles, amis, mobilisez-vous et venez déposer vos dons de vêtements dès maintenant et ce jusqu’au 6 décembre 2019, directement :

  • 7720 avenue Curé-Clermont, Anjou, QC H1K 1X3
  • 1840 Croissant Suède, Brossard, QC  J4X 1N7
  • 412, Barrich Hill Rd, Kanata, ON K2M OH7
  • Garderie éducative Azul 3129 boul. Levesque Ouest. H7V1C6
  • Garderie éducative JSK 3050 boul. Cartier Ouest H7V 3T2
  • 1304 rue Corelli, Repentigny
Plus les jeunes, les parents et la communauté se mobilisent, plus c’est payant. Les fonds de la collecte permettront l’achat de matériel audio-visuel qui servirait aux ateliers pour les jeunes.

Matériel accepté : Tous les vêtements hommes, femmes et enfants, sacs à main, foulards, chapeaux, gants, fourrures, chaussures et bottes, draps, serviettes, rideaux, accessoires de cuir, ainsi que les jouets en bon état. Nous n’acceptons que ce qui est en bon état et qui peut être réutilisé et transformé. Les vêtements très sales et souillés seront retirés avant la pesée. Les Super Recycleurs ne sont pas en mesure d’accepter les oreillers, les tapis et les patins.

Les Super Recycleurs mobilisent la communauté autour d’un mouvement éco-socio-responsable afin de financer des projets concrets par la collecte de vêtements usagés.

Pourquoi recycler les vêtements et les textiles ?

  • Plus de 80 milliards de vêtements sont confectionnés chaque année.
  • Au Canada on jette en moyenne 37 kg de vêtements par personne par année. La grande majorité des vêtements finissent dans des décharges ou sont incinérés ; globalement, seulement 20 % des vêtements sont collectés pour être réutilisés ou recyclés.
  • 26 % des vêtements sont faits de coton. Un quart de la consommation mondiale de pesticides est utilisée pour lutter contre les parasites dans le coton. En plus, le secteur de la mode est le deuxième plus gros consommateur d’eau dans le monde. Le coton consomme beaucoup d’eau, car, pour fabriquer un t-shirt en coton, 2700 litres d’eau sont nécessaires et 10 000 litres pour une paire de jeans.
  • Cela prend de 1 à 5 ans pour que les gants ou les chaussettes de laine se décomposent. Pour les chaussures en cuir, de 25 à 40 ans, et pour les textiles, de 100 à 500 ans.
  • Nos vêtements sont de plus en plus produits avec des fibres synthétiques, comme le nylon, le polyester et l’acrylique. On estime à 500 000 tonnes de microfibres de textile qui polluent les océans, et cela, surtout à cause des effluents de lessive, provoquant des effets sur la santé de la faune marine qui finiront dans nos assiettes.

Plus de détails

Congrès des Kabyles du Canada (CKC)

La communauté se rapproche et adhère de plus en plus au CKC

Azul,
Chers compatriotes Kabyles du Canada,
Le Congrès des Kabyles du Canada, CKC, né pour rassembler la diaspora kabyle du Canada autour de son socle identitaire, constitue une communauté de destin et d’intérêts. Sa philosophie est basée sur l’union active des forces vives kabyles afin de promouvoir les intérêts économiques, politiques et socioculturels de toute la communauté. Le CKC est aussi l’héritage organisationnel que la première génération de Kabyles du Canada compte léguer aux futures générations. Au-delà de l’objectif naturel de renforcer les liens entre les membres de la communauté kabyle, le CKC s’est donné comme mission de rendre la communauté kabyle du Canada visible et influente.
Le CKC est conscient de la portée stratégique de sa mission et des défis qu’il doit relever pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. La réussite de sa mission dépend d’un travail soutenu et bien réfléchi dont le but, à long terme, consiste à faire de chaque membre de la communauté kabyle un ambassadeur de sa kabylité. Une identité qu’il doit faire connaître comme une culture d’ouverture et d’inclusion. Il n’y a pas de doute que nos valeurs ancestrales et les valeurs universelles se conjuguent pour nous intégrer dans la mosaïque culturelle du Canada qui se dessine pour ce 21e siècle.
Conscients de la complexité de leur mission, les femmes et les hommes qui ont été élus pour diriger le CKC ne cessent de construire notre organisation qui se doit d’être un modèle solide pour les futures générations de Kabyles du Canada et toute la diaspora kabyle à travers le monde.
Rejoignez le CKC pour le rendre plus fort! Votre implication personnelle donnera plus de poids à toute notre communauté pour qu’elle pèse dans l’échiquier culturel et politique canadien. Notre force est dans notre union active.
Afus deg ufus.
Le président Hocine Toulait